Petit tour en Pc 800…

pour le weekend de Pâques…

En général, pour le weekend de Pâques, je ne bouge pas. Trop de monde. Hé bien cette année, j’ai bougé. Voilà plusieurs jours que des fourmis dans les doigts me démangeaient. Je me suis donc inscrit à une ballade pour le lundi de Pâques à partir de Nîmes avec d’autres propriétaires de PC800. Ma première avec eux.

D’abord, il a fallut descendre jusqu’à Privas, de Lyon, sans prendre l’autoroute. Direction donc Annonay, puis Saint Agrève, Mezilhac et enfin… demi-tour, pour descendre à l’abri vers le Cheylard. Passage à Saint Sauveur, pus descente sur Privas. Sur le plateau, une tempête comme il y a longtemps que je n’en n’avais pas eu ! Pas de neige, mais une pluie dense et froide, beaucoup de vent du sud, et un brouillard épais. je ne voyais pas à plus de 3 mètres devant la moto. En plus ma fameuse housse antipluie a encore fuit. Résultat, j’ai fait les 50 derniers kilomètres le c.l trempé et gelé. Promis je la jette cette housse. Au lit, au chaud, j’ai mis deux heures à revenir à une température normale.

Le lendemain, dimanche, départ pour le sud Ardèche. Vogüe. Charmante bourgade située au bord de l’Ardèche où se trouve un grand domaine de location hôtelière qui pourrait me servir. Mais c’est encore trop tôt pour en parler. revenez plus tard ;-). Il faisait un temps correct. Direction les gorges de l’Ardèche. Pas beaucoup de monde, quelques motos. Pa contre beaucoup d’eau, dû aux trombes qui se sont abattues la veille sur le plateau. P1050929 P1050933Si vous passez à Saint Marcel, au bout des gorges, vous verrez qu’en général l’eau est beaucoup plus basse que ça !

Retour à Privas, en passant par l’autre côté des gorges, et le rocher du Sampzon. Une vue imprenable sur toute la basse Ardèche. Si vous passez dans le coin, surtout n’hésitez pas allez-y !

Lundi matin, départ vers 6h00 de Privas, direction Nîmes en passant par Ales. Il fait frais ( -1° au col de l’Escrinet). Pas grand monde sur la route, descente sympa. Deux stop pour me réchauffer en buvant un petit café. Arrivé à Nîmes un peu tôt, j’ai fait le tour de la ville avant de rejoindre les autres motards. Accueil chaleureux avec cafés et croissants, finalement nous sommes 8 motos et 14 personnes quand même. Tous ne sont pas en PC 800, mais c’est pas grave.

P1050939Direction Sommières, village inondé il y a quelques années. Ils ont mis des marques pour que l’on comprenne bien jusqu’où est montée l’eau. Impressionnant. mais il faut dire aussi, que le pont qui enjambe la rivière a été modifié. Du temps des Romains, il était large, et toutes les arcades étaient ouvertes, permettant le passage de l’eau. De nos jours certaines parties de la ville sont derrière des arcades, fermées empêchant l’évacuation de trop plein, et à hauteur de l’eau en temps normal. La grande crue n’a pas eu de mal à se produire.
Direction la Grande Motte, où nous avons pris un repas au soleil. Certes il y avait du soleil ce lundi, mais quand même, l’air et le vent étaient plutôt frais. La température en roulant ne devait pas dépasser les 16° (à l’estime ;-)).

P1050943

Encore un peu de roulage, puis passage du bac.

P1050961

Il faut savoir prendre son temps. Direction les Saintes Maries de la Mer.

P1050964Regardez bien, vous verrez quelques taureaux…

Un dernier rafraichissement avant la séparation. Les uns repartent sur Sainte Maxime, d’autres sur Montpellier ou encore Nîmes. Pour moi c’est encore Privas. 3h de route, arrivé à 21h.

A la revoyure !

Une réponse sur “Petit tour en Pc 800…”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.