Pour le 15 Août, j’avais quelques jours alors, j’en ai profité…

Direction la Suisse. Mais que faire en Suisse ?

De la montagne ? du rafting, de la voile ? .. je vous le donne Emile… de la balade en moto évidemment !!
Alors c’est parti ! La tente dans les valises, une paire de chaussures de marche et c’est parti. Passage par Evian, au bord du lac de Genève… c’est vraiment un bel endroit. Beaucoup de vent, les voiliers s’en donnent à cœur joie ! Direction Martigny, puis Zermatt. Inaccessible aux voitures, je plante la tente à quelques kilomètres, dans un charmant camping avant, à Täsch.

P1020580
La nuit a été fraiche, mais confortable. Par contre le train suisse est précis, je confirme !! Il siffle toujours aux mêmes endroits, à chaque passage. Le soir ça vous empêche de dormir, et le matin aussi !

Au petit matin, un peu à la bourre, direction Zermatt en taxi collectif. Supposé partir à 8h, en fait le taxi est arrivé plus tard, pour nous emmener plus tard. Y a que les trains qui sont précis en Suisse ? … 15 minutes de trajet et nous voilà arrivés. En fait Zermatt est interdite aux voitures autres que celles de la ville. Que des véhicules électriques, des taxis, des petits camions, ça grouille et on entend rien !!

P1020591Après quelques allés et retours j’ai fini par trouver la gare du Gornergrat Bahn … un des fameux trains suisses à crémaillère, capables de monter aux murs, en ligne droite !

Le trajet dure une trentaine de minutes, en longeant la montagne, sur son flanc, avec à droite le précipice et à gauche la pente raide. Quel boulot ces installations ! Quelques stops prévus à différentes stations pour laisser partir quelques montagnards aguerris vers leurs aventures… Piolets, crampons, cordes et mousquetons fleurissent de tous les sacs à dos … Je pensais qu’à 8h du mat il n’y aurait pas trop de monde… en fait je suis tombé sur un groupe de japonais (ou de chinois, allez savoir !) très motivé. Comme on partait faire à peu prés la même balade, je les ai côtoyés toute la matinée, jusqu’à ce que nos marches (aux rythmes différents) nous séparent enfin !

Si vous avez cliqué sur le lien, à gauche du Gornergrat, vous voyez le Cervin, vu de dessus. Pas évident, mais par contre très magique comme montagne. Plantée là, au milieu du décor. Et cette photo, ce jour là, on était nombreux à la vouloir …

P1020627

J’ai fait une petite marche de 2h, tranquillement, profitant du bon air, du silence (en fait de silence, il faut quand même savoir que dans ces zones là il n’y a pas de route. Que des chemins. Alors l’hélicoptère est omniprésent, et c’est très bruyant comme machine. Ce matin ils avaient décidé de faire quelques rotations pour monter du matériel un peu plus loin…

P1020640

mais bon, y a pas que ça en Suisse, il est temps de repartir… Vers 15h, la tente pliée, départ pour Hospental par le col de la Furka. Çà doit vous dire quelque chose ça, non ? le glacier du Rhône ? Bon, ok. Y un énorme glacier qui descend de sa montagne, pour finir par fondre et donner naissance à notre bon vieux Rhône !! Comme tous les glaciers des Alpes, et d’ailleurs aussi, il fond à vue d’œil.

P1020645

La partie grise que l’on voit était recouverte de glace il y a moins de 50 ans ! Le glacier est en fait sur le replat, au-dessus. Il était un peu tard, alors dans la descente lorsque j’ai vu l’hôtel j’ai décidé de passer la nuit là ! Et je ne l’ai pas regretté…

P1020650

Seul client, des chambres super nickel, une bonne douche, une ferme et ses vaches, le calme de la montagne… ses nuages et leur pluie ! Bref que de pas beau temps pour le lendemain.%%% %%% Comme il n’a fait que pleuvoir, j’ai roulé, tranquillement. Pas de photo, dommage, mais de beaux endroits comme la Suisse sait les faire. Gottard Pass, mais pas par l’autoroute. J’ai pris l’ancienne route, celle qui est pavée et qui tourne ! Magnifique, impressionnant ! Des chutes d’eau de partout, là c’était le seul bruit. Rencontré 5 ou 6 personnes pendant 15 km… Génial. Retour vers Disentis puis Andermatt. Repas léger dans un restaurant avant de repartir vers Interlaken. Mais pour y arriver; il faut franchir un col, le Susten. Là les choses se sont un peu gâtées… Le vendredi 15 Août, passage vers 14h au col… sous la neige !

P1020675

0°, il neige, le 15 août !

Y sont forts ces suisses quand même !!

Et voilà, une bonne nuit à Interlaken, et le retour à Lyon par Martigny et Chamonix. C’était vraiment une belle balade…

Une réponse sur “Pour le 15 Août, j’avais quelques jours alors, j’en ai profité…”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.