Parapente au dessus du Lac d’Annecy

Ce weekend a été un weekend rare !

Après un sms de Georges, départ samedi matin pour Annecy en moto. “Il faut que tu sois à 9h pétantes à l’école !” . No souci…
réveil anticipé, départ à 6h30, arrivé à 8h30 sur les lieux après une petite pause dans un café local qui venait d’ouvrir ses portes. Brume, on y voit goutte, mais après avoir choisi une voile Element M pour moi, un casque et une radio, nous voila partis pour la pente école.
Hé oui, j’en suis encore là… L’autonomie ne se fait pas juste en claquant des doigts. C’est la première fois que je vole dans un nouvel environnement. Prudence. 6 mois sans pratique ! En deux trois essais, tout est revenu : centrage, position, ouverture de la voile, course, sécurité. Puis départ vers le premier site de décollage, 400 m au-dessus de l’école : Planfaix. Hop, c’est parti (heureusement, un œil averti m’a indiqué le montage inversé des “avants”… ouf !).

Quel plaisir que de se retrouver la-haut. Calme, soleil, vue… mais la voix du moniteur qui “casse” un peu l’ambiance même s’il est là pour aider. Atterrissage en douceur, car j’appréhendais un peu suite à mon dernier atterrissage d’il y a 6 mois. Tout va bien. Un deuxième vol effectué sans dommage. De bons conseils techniques qui m’ont permis de réellement progresser.

L’après-midi, pas de vol possible pour moi. Plus de moniteur et surtout un monde fou au décollage… ça se bouscule un max ! J’en ai profité pour chercher et trouver un mécano moto sympa pour monter un réhausseur de guidon sur ma Pan.

J’ai eu la sensation d’avoir changé de moto depuis. Je suis maintenant bien assis, vertical, sans pressions sur les poignets. La soirée passée avec Pierre Paul, LE référent théorique du parapente du moment. Un homme sympa, attachant qui nous a accueillit sans chichis, simplement, nous comptant quelques aventures des débuts du parapente. Nous avons fait comme plusieurs milliers de personnes, une soirée au bar, devant les télés qui nous présentaient la défaite du XV de France. Pas grave ! Mais quelle ambiance ! Dimanche, même motif, même punition ! Pas de pente école pour nous, mais une nouvelle recrue. On ne l’a pas vue voler, étant donné le brouillard épais qui régnait sur le site ! Même avec un couteau on aurait peu avoir des difficultés à le couper !?! Petits rappels théoriques : – “Pouvez-vous me dire pourquoi et comment vole un parapente ?” – “heu, ben, heu alors y a l’air qui soulève l’extrados parce que …” Ca fait pas de mal de savoir pourquoi on tombe pas à chaque fois ! ;-)) 11h, le soleil arrive. Direction Planfaix, puis la Forclaz. Encore un nouveau site, un atterro nouveau. Beaucoup de monde sur le site (quand on le voit on comprend pourquoi !).

Vole au-dessus du lac d’Annecy, direction le Sud… calme, beau, majestueux, un paysage qui se réveille aux rayons de soleil. Magique.

Je ferais toujours au moins deux vols par an jusqu’à ma mort ! c’est décidé !

Une réponse sur “Parapente au dessus du Lac d’Annecy”

  1. bonjour !!
    plutôt sympa ton blog , tu as été en vacances tout pres de chez moi !! je suis à 30 bornes d”arcachon.
    moi aussi je suis motard ; je roule pour le moment en deauville; où as tu trouvé tes rehausseurs de guidon ? je cherche desesperement

    bonne journée à toi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.