Les Pacific Coast 800

Ma première PC 800

Il y a longtemps que j’avais entendu parler de la PC 800. Mais n’ayant jamais passé mon permis moto, je ne pouvais donc pas la piloter. Depuis juin 2006, date à laquelle j’ai enfin passé ce fameux permis, je me suis donc mis à la moto. Après en avoir eu plusieurs, je viens de me fixer sur cette fameuse Pacific Coast 800.

Je l’ai trouvé en fouinant sur le site de Leboncoin.fr.
Possesseur d’une Bmw 1150 RT de 2003, je rentrais du Cap Nord. Je voulais changer de moto. Il me fallait donc d’abord vendre ma moto, puis en acheter une autre, n’ayant pas les moyens financiers de faire l’inverse ! L’excellente image des Bmw chez les motards pouvait m’aider. Je me suis donc dit que l’échange pouvait plaire à un autre motard.  J’ai donc cherché sur différents sites de vente de motos des PC 800. J’en ai trouvé pas mal, mais vraiment dans des conditions très variées : motos abimées, ou en très bon état mais chères, des usées etc .. Bon an mal an, j’ai fait quelques propositions d’échanges à des propriétaires dont la moto me semblait correcte.  Je me suis aussi inscrit sur le site du Pacific Club de France pour informer de mes intentions mais aussi recueillir des informations sur cette moto : points de méfiance, avantages, inconvénients etc … Après avoir essuyé plusieurs refus, un propriétaire, basé au Sud de Paris m’a répondu positivement. Sa PC était au fond de la grange depuis 2 ans, il ne l’avait pas ou peu utilisée, et il avait toujours eu envie d’avoir une Bmw 1150 RT ! Quelques jours plus tard nous nous sommes retrouvés à Dijon. Echange de papiers, et si finalement nous n’étions pas satisfait, l’engagement de nous rendre nos motos. Une semaine plus tard, c’était trop tard ! j’avais été piqué par le virus.

les photos fournies par l’ancien propriétaire de la moto…


Avec l’aide d’Alain , nous avons ajouté une prise électrique pour pouvoir brancher des gants chauffants et le Gps, ainsi qu’une paire d’anti-brouillards, qui honnêtement me servent plutôt à être vu qu’à voir. Enfin, nous avons correctement ajusté la jauge d’essence, qui par défaut est fausse en sortant de l’usine ! Incroyable que Honda n’ai jamais corrigé cela. Encore une ou deux réparations et la voilà maintenant en excellent état : changement des amortisseurs arrières, dont l’un était tordu. Mettre fin à une fuite de la fourche.

Cette moto est très agréable à conduire. Souple, un couple incroyable, elle prend avec aisance les courbes de la route. Malgré son poids (230 kgs quand même !), elle se conduit du bout des doigts par simple pression sur le guidon. Elle possède un « look » remarquable, et un coffre inédit capable de ranger deux casques intégraux et plus. Cette machine est à l’origine des premières Goldwing (même phare, même rétroviseurs, même avant …), et plus globalement de la filière Gt de chez Honda.

Tout cela c’était … avant !

La nouvelle PC 800 …

Depuis janvier 2011, la PC a vraiment changé. Révision complète de la mécanique, et aussi de l’électricité. Mais surtout, je l’ai fait repeindre d’un beau bleu nuit :

 

Ce sont des photos vite faites avant que la nuit ne tombe, avec mon Iphone… donc en terme de qualité on peut faire mieux…
Mais bon, y a quand même de beaux reflets de lumière, vous ne trouvez pas ?Ca fait plaisir… avoir attendu quasiment 1 mois… et pas pour rien !

Suite de l’histoire ….

La nouvelle PC 800 et sa remorque …

En fait, lors de l’achat de la Godlwing en avril 2011, Honda m’a proposé de reprendre la PC 800 bleue. J’ai longuement hésité, mais n’ayant aucun endroit où la stocker, j’ai accepté la proposition qu’ils m’ont faite. Trois semaines plus tard, je me suis retrouvé à la rencontre annuelle du HPCCDF, avec des PC 800 tout autour. C’est là que j’ai réalisé mon erreur. Il me fallait une PC 800 !
Aussitôt dit, aussitôt réfléchit … un membre du club vendait la sienne et en plus avec une remorque « maison » fabriquée avec le coffre d’une autre Pacific Coast.

 

Après discussions et palabres, l’affaire et faite. Nous sommes allés sur Bordeaux la chercher. Quelques péripéties plus tard, après avoir remis en état certains éléments défaillants, nous sommes revenus sur Lyon en PC Rouge et Or. 100 000 km, en bon état, une remorque superbe, un moteur toujours volontaire…

Elle sort d’une révision chez Honda Moto Lyon (il y a un mécano qui connait bien ces machines), et c’est reparti pour un tour. Cette fois, j’ai trouvé un garage proche de mon domicile où sont rangés les deux machines (car nous avons conservé la Goldwing !).

Cette PC vient d’être repeinte car les couleurs ne nous plaisaient pas. Un rouge plus franc et un joli gris constituent sa nouvelle robe. Par ailleurs un top case « Vintage » a été installé, lui donnant un look sympathique. Mais nous avons conservé le Top Case repeint lui aussi, on ne sait jamais !

Cerise, repeinte … première sortie

 

Pas mal, non ?

Olivier CLEMENT

Bonjour,
Je viens de faire l’acquisition de ma première PC 800 et j’ai quelques soucis mécaniques (je ne l’ai pas payée chère!), et j’ai déjà eu à régler une note bien salée chez le garagiste…
Aujourd’hui je dois changer le démarreur. J’ai deux questions :
1- Est-ce le même modèle de démarreur pour toutes les PC 800 ?
2- Est-il facile selon vous sans trop de contrainte de le changer soi-même ?
Je vous remercie de me tenir au courant. Je compte sur votre sincérité pour me conseiller.
Cordialement,
Olivier

PS : je me suis inscrit sur le Forum dont vous parlez il y a plus d’un mois et j’attends toujours la validation. Pis sur le Facebook, il n’y a pas bcp de français parmi les membres !

eleaume

hello Pécéiste ,très mordu de la 800,j’en ai une depuis novembre 2013 ,nickel entièrement révisée par mécano de gendarmerie avec quelques changements de joints et autre…je comprend ton engouement pour cette princesse très douce a piloter et je cherche n’importe quel prétexte pour enrouler son câble avec modération sous le soleil je te comprend de plus çà fait 45 ans que je suis motard dont 38 en professionnel je te laisse compter bonne route

Pépé Dédé

Quand j’ai découvert la sortie de la PC80, j’avais contacté le concessionnaire Honda de ma ville et, horreur, Honda Suisse ne l’importait pas en raison de la mauvaise cylindrée. Pour une 800 on payait comme une 1000 ! J’ai toujours trouvé cette machine fantastique. je m’étais rabattu à l’époque sur la Honda VT 750 C.
Je roule actuellement en Integra 700 et j’en suis enchanté.
Aujourd’hui je pense que le concept de carrosserie PC800 repensé aurait toute sa chance avec la mécanique de l’Integra 750.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *