L’Aubrac en PC …

Cette année, l’Aubrac était à l’honneur pour la rencontre annuelle du Honda Pacific Coast Club de France, dont je suis le président depuis 1 an !

C’était pour le weekend du 8 mai …

Un plateau froid, aux paysages magnifiques … une terre rude dont on dit « qu’il n’y a pas un mois sans neige ! ». Heureusement elle était tombée pour le 1° mai cette année donc, nous sommes partis sereins…

Retrouvailles le jeudi soir à l’hôtel Garabit, au pied du viaduc du même nom. Le sud du Cantal, le nord de l’Aubrac.

Une première journée consacrée à deux visites :

– A Laguiole la coutellerie « Benoît l’artisan » : histoires, légendes, origines du couteau et les raisons de son évolution… Un travail d’artisan avec des idées originales… Travail d’art, concurrence vaillante, mais la même envie de défendre leurs savoir-faire spécifiques.

– A Saint Chély d’Aubrac nous avons été reçus par Danuta et Antoine, éleveurs retraités, dont le fils Alexandre à repris le domaine du Liandis. Les bêtes étaient dans les champs alentours. Premières journées dehors après un hiver de 5 mois en étable. Antoine nous a présenté l’historique du domaine, les luttes face aux gouvernements, les absurdités de l’Europe, et comment la filière est aujourd’hui opérationnelle même si l’activité est loin de permettre d’en vivre ! Il y a très souvent un autre salaire au foyer !

Encore merci à vous de cet accueil passionnant !

Retour vers Garabit en passant à Aubrac où l’on trouve le restaurant de Germaine. Aligot réputé, tartes aux fruits redoutables … mais qui n’accepte pas les groupes !

Passage à Ste Urcize où nous attendait une église étonnante à l’histoire particulière…

La deuxième journée était consacrée aux paysages de la région. Descente jusqu’à Marvejols pour revenir vers le Buron de Born par le col de Bonnecombe. Un vent plutôt fort, poussant ou freinant les motos selon la direction, mais un soleil présent !

Au Buron, ancien lieu d’estive transformé en restaurant pendant la bonne saison, le repas de l’Aubrac : saucisse et aligot comme il se doit !

Enfin un petit tour à la cascade du Déroc. Emplacement particulier offrant un point de vue original sur une partie du plateau dans la région de Nasbinals.

EDF n’ayant pas fait d’effort, comme c’est souvent le cas, le barrage de la Truyère en travaux, la retenue d’eau était quasi vide. Le repas prévu sur le bateau en soirée n’a pas été possible ! Il nous faudra revenir…

Le lendemain, dimanche matin, départ des équipages vers leur destination singulière : Paris, Nice, Montpellier, Toulouse, Poitiers, Metz, Montargis, Clermont Ferrand …

Vive le PC 2017 !

nerte

apparemment super!!!
vu de mon fauteuil! mais j’avais fait la route ‘préparatoire’ en voiture!!!
bravo pour les diverses visites fort intéréssantes
et joie pour vous tous j’imagine volontiers

bonne suite à chacun

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *