La vie du car …

Voilà maintenant 4 mois que nous sommes installés à Revel…

50 km nous séparent de Toulouse, et donc chaque matin à 7h20 je prends le car pour aller à Toulouse, et chaque soir à 17h40, 18h20 ou même 17h je prends le car pour rentrer à Revel.

IMG_2272

La vie du car est assez étonnante.

D’abord les chauffeurs et leurs habitudes ou comportements : Certains vous font cuire oubliant de baisser le chauffage ou la ventilation, d’autres mettent la radio locale et ses pubs ou essaient de faire chanter quelques passagers installés systématiquement à l’avant. D’autres encore ont décidé de faire le parcours prévu dans les horaires affichés réalisant ainsi un parcours digne d’une formule 1 sauf que là il y’a 20 personnes à bord et que la formule 1 pèse plusieurs tonnes ! D’autres chauffeurs sont très sereins, exécutant leur job au milieu de la circulation embouteillée avec flegme et placidité dont je suis jaloux !

IMG_2277

Ce matin, un remplaçant à loupé un arrêt où une dame d’un certain âge tendait péniblement son bras droit pour montrer sa présence.  Elle a du faire plus de 100 m pour rejoindre la porte avant du car et repartir avec nous ! Le chauffeur à difficilement présenté ses excuses indiquant un « manque d’habitude » sur cet arrêt.

Dans un car il y a des gens. Des Hommes, peu, des femmes,plus, des enfants ou plutôt des adolescents scolaires, parfois même des petits chiens. Un vrai monde avec ses règles implicites, ses fortes habitudes, ses ragots et autres cancans. Il y a bien évidemment beaucoup d’habitués qui, comme moi, prennent le même car à la même heure. Il y a les moins fréquents et les newbies qui ne connaissent rien. Ni le tarif, ni les arrêts, ni personne dans le car. Comme moi il y a 4 mois ! Pour certains passagers le temps passé dans le car représente plusieurs journées quelles auraient pu utiliser différemment. Ainsi après 7 années de trajet à raison de 2h30 par jour cela représente tellement que je n’ose même pas le calculer !

IMG_2278

Certains passagers ont quasiment une place attribuée ou en tout cas font tout pour être devant, à droite ou derrière le chauffeur, se mettent toujours à la même place pour les seules raisons qu’ils ont eux même définies : voir la route, dormir, regarder les paysages, se retrouver à côté de leur voisine de voyage habituelle, se mettre à une place où vos genoux ne s’enfoncent pas dans le dossier du siège qui est devant vous.

Le car c’est un espace clos qui traverse des paysages évoluant chaque jour selon la saison, la fraîcheur du matin, la lumière du soleil couchant ou du soleil levant. Les agriculteurs aussi avec leurs gros tracteurs travaillent ces paysages, les rendant marrons à l’automne, puis verts aux cheveux courts, puis jaunes aux cheveux longs pour leur faire une coupe rase à l’automne. Le rythme auquel vous le traversez est fonction du trafic mais aussi et surtout dépendant du chauffeur et de son humeur.

Dans le car il y a des gens avec des écouteurs et qui ne discutent jamais. Les jeunes s’installent en général au fond, à part certaines jeunes filles qui finissent leur nuit recroquevillée sur elle-même, au fond d’un fauteuil, le dos à la fenêtre, les pieds chaussés sur le fauteuil d’a côté.

D’autres parlent, plus ou moins, selon leur caractère.

Elles parlent de leur vie, que ce soit personnelle ou professionnelle. Elles parlent d’un chauffeur qu’elles aiment bien ou qu’elles craignent car il va trop vite. Elles parlent de la place du village qui a été bétonnée par un maire peu soucieux d’architecture ou de jolies façades. Elles parlent de l’arrêt de bus qui a été modifié sans leur (notre) consentement, obligeant ainsi les passagers à traverser la ville entière pour aller au seul arrêt de bus possible. Elles parlent de leurs joies, de leurs soucis, de leurs peines plus facilement.

Il y a aussi des gens qui téléphonent. Peu nombreux il est vrai, ce qui est rare pour un espace collectif.

IMG_2279

Dans cet espace clos ambulant il y a une vraie vie qui n’appartient qu’à lui et que seuls ceux qui sont dedans peuvent connaître.

J’adore mes voyages dans le car !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.