Kristiansand … ça sent la fin de la Norvège !

Hier au soir, à Bergen, j’ai réservé le ferry pour le Danemark, à partir de Kristiansand. J’y suis donc, mais le ferry c’est pour mercredi matin.

Hier au soir, à Bergen, j’ai réservé le ferry pour le Danemark, à partir de Kristiansand. J’y suis donc, mais le ferry c’est pour mercredi matin.

Plus de place demain. Donc mardi sera un jour « repos ». Juste rouler un peu dans les environs, pour voir. J’ai quand même en réserve une ou deux petites choses…

Ce matin pour quitter Bergen j’ai cru devenir fou ! Tous les tunnels sont interdits aux motards. Un panneau annonce cela à chaque grand axe. Finalement, après plus de 30 minutes à chercher, j’ai trouvé une route, sans tunnel. Mais un peu plus loin, changement de route, et là encore un panneau « interdit aux motards ». A n’y rien comprendre. Je me suis arrêté à une station service, expliquant mon souci. La fille m’a regardé avec un grand sourire… « C’est interdit pour les mobylettes, mais pas pour les motards « . Je n’y avais pas pensé ! En plus le symbole représente plutôt un motard qu’une mobylette, mais c’est vrai que c’est écrit sous le panneau… en norvégien 😉

Pour aujourd’hui, encore de folles routes. Monté à plus de 1000 m., avec toujours de la neige autour ! quand je pense qu’il y en a qui sont venus un mois plus tôt… ils ont vraiment du avoir froid, parce que moi, avec Lycra et les copains, c’est juste ! Des » tunnelen » (comme y disent ici) à ne plus savoir quoi en faire ! Des longs de 6 kilomètres, des vrais congélateurs !! Passer le plus vite possible avant de se retrouver refroidi en route. Et c’est fait pour éviter les sommets des cols ! Roulage sur des plateaux superbes, toujours ce vert si différent …

Et puis, une journée sans pluie ici, étant assez rare, et bien j’ai eu pas mal de pluie en plus. Donc la vue pas top, pourtant le peu que j’ai pu voir était magnifique. Des cascades énormes (mais bon ça y ‘en a de partout !), des routes sinueuses à souhait, pas un flic à l’horizon, ça roule ça roule ça roule !

P1040876et je ne vous mets pas tout…

Comme je m’ennuyais un peu 😉 j’ai essayé d’autres angles …

P1040923P1040948

et je ne vous mets pas tout …

Kristiansand, c’est pas terrible comme ville. Un port rempli de bateaux, une vie maritime importante, et surtout LA compagnie de ferry qui doit faire tourner la ville. quelques bars et restos, aux prix déroutants. même pas pris une bière, je préfère les acheter en supermarché, et les boire en dînant !

P1040967

Le camping est un peu loin du centre ville. Plus d’1/2 heure de marche, pour passer par le seul pont possible. Je l’ai fait, pour voir. Pas d’ampoules au pieds, mais pas loin 😉

3 réflexions sur « Kristiansand … ça sent la fin de la Norvège ! »

  1. ok boy vois tu les commentaires!!!ces jours j’en vois peu!!ou sont ils passés!! cesoir feu d’artifice vue de chez moi dans un fauteuil bof!!!!!!mieux à cannes sans doute, je sais tina revenue mais pas de commentaire silence, ici des enterrements, de bonnes bouffes aussi et un concert!! pas mal!!bzzzzzzzzzz etren a+

  2. ok boy vois tu les commentaires!!!ces jours j’en vois peu!!ou sont ils passés!! cesoir feu d’artifice vue de chez moi dans un fauteuil bof!!!!!!mieux à cannes sans doute, je sais tina revenue mais pas de commentaire silence, ici des enterrements, de bonnes bouffes aussi et un concert!! pas mal!!bzzzzzzzzzz etren a+

  3. Que d’aventures …et en plus à ton retour tu vas nous donner des cours de Norvégien !!!
    Donc prochaine étape le Danemark : cela commence à sentir bon « le sud » !!!
    Nous, de notre côté nous rentrons de week-end « Grandes Alpes » après avoir grimpé les cols du Gd et petit Saint Bernard, Col de la Madeleine, Télégraphe, Galibier, Lautaret, Izoard, La Bonnette (2802 m !!) et le Turini. Nous aussi on a vu de la neige (…au soleil…).
    A bientôt donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.