Lofoten …

Mon site a été hacké, un gars y avait collé des photos pornos, mais tout est rentré dans l’ordre… on continue la visite ! 😉

Mon site a été hacké, un gars y avait collé des photos pornos, mais tout est rentré dans l’ordre… on continue la visite ! 😉

Route 17 Bon y a longtemps que j’ai rien dit. Pas d’internet en camping (avant hier) et hier au soir (08/07) l’accès au site n’était pas possible (merci ovh, mon hébergeur. J’attends leur réponse Grrrr). Donc où en étais-je ? Je crois que j’allais sur les Lofoten. En fait, j’étais dans la région de Sanje. Ca y est. Et j’ai pris la route 861, pour rejoindre Torsken pour ensuite rejoindre les Lofoten par ferry. Une route de fou la route 861 !! J’en suis resté baba. Incroyables passages entre mer et montagnes. Quand je dis montagne, faut pas exagérer quand même. La Norvège, c’est un peu comme si vous preniez les Alpes, et vous mettez la mer à 2000 mètres d’altitude ! Vous voyez ce que je veux dire ? leurs montagnes ont moins de 1000 mètres de haut, mais on a le climat et la végétation de la haute altitude. Il y a encore de la neige, le soir il fait frais (toujours ce vent du Nord), et au petit matin sous la tente, faut bien rentrer les bras 😉 . En fait, c’est aussi ça qui déroute un peu …

Je m’absente quelques instants, les moustiques me dévorent…voilà qui est fait… un produit finlandais efficace et mon chapeau anti-moustique, y a que ça d’efficace 😉

Donc, ha oui… parce que là, l’air de rien, je suis au début de la route 17, celle qui descend vers le sud, sur le continent, à partir de Bodo. J’ai quitté les Lofoten, et je campe sauvage au bord d’un fjord ! Magique… calme malgré la route pas bien loin, abrité du vent, le soleil qui me chauffe (il est 21h30). Bref, du vin et des pâtes ont fait l’affaire ce soir.

P1040686Mais revenons à Sanje. Cette route 861 était donc incroyable. D’abord, pour la moto, absolument géniale les virages s’enroulaient tout seul, on sentait la Béhème heureuse 😉 , ensuite des paysages plutôt étonnants et … je sais pas… super quoi ! après, j’ai pris le ferry pour Andenes. Pointe nord des îles. 2 heures environ. J’en ai profité pour discuter avec un motard norvégien qui partait voir son amie dans les Lofoten. Il travaille comme éducateur spécialisé auprès d’enfants un peu difficiles si j’ai bien compris. Il a une semaine de congé après chaque semaine de travail. Je me demande si je vais pas venir travailler ici moi ? Bref, très sympa, nous avons aussi parlé balades, concentrations etc… Puis il m’a indiqué deux villages à voir absolument sur les îles. Pas de problème, je modifie mes trajets. Un grand au revoir, amitiés à la copine… et nous voila partis chacun sur notre route. Lui, pleins pots vers la norvégienne, et moi plus cool, visiteur… A Stalve, un camping au bord de la mer… ni une ni deux, c’est là que je vais dormir. Douche super chaude, mais toujours ce vent du Nord. Abriter la tente, éviter de s’envoler… caché derrière une baraque, j’ai enfoncé le plus profond possible les piquets et les sardines. Je suis toujours là ! ouf ! Un soleil couchant superbe, mais bon, je me suis couché avant lui ! la fatigue. Réveil à 9h, un peu à la bourre. Petit dej et tout plié prêt à partir, à 9h45 j’entame la visite des îles … Ben, il avait raison le gars ! Le premier village était ce que l’on voir sur les photos.

P1040659

P1040653

Mais pas surfait. Juste vrai. 1 km avant le village, je ne sais pas pourquoi, j’ai posé la moto et j’ai fini à pied, histoire de rentrer dans l’ambiance. L’accès au village était d’ailleurs déconseillé aux « non résidents ». Magnifique moment. Puis, le lendemain, je suis allé au deuxième village. Il avait l’accès payant (?!?) et vraiment trop « surfait » : maisons neuves, bien rouge, d’un beau rouge neuf, d’un beau bois, d’un bois neuf.. bref, trop « touristique » pour moi, mais lui aussi le vrai village des Lofoten. J’ai quand même pris une ou deux photos et continué mon chemin. Direction A, la pointe sud des Lofoten. Wouhaou ! Là c’est vraiment terrible. Petite route, maisons sur pilotis, petit port, bref, comme dans les rêves ! J’ai vraiment pris le temps de visiter, car j’avais 4 heures d’attente pour le ferry et revenir sur le continent à Bodo. Sur le ferry.. tient, vous êtes là aussi ? Des belges rencontrés à l’auberge de jeunesse de Sanje, qui avait le même trajet. D’ailleurs ce n’est pas la première fois que je retrouve d’autres personnes vues ailleurs : une jeune allemande, qui travaille dans les automatismes, que j’avais rencontrée deux jours plus tôt, d’autres italiens en motos, des cyclistes … bref, un peuple de nomades quoi. Ha oui, y a quelque chose dont je voulais parler. Les cyclistes. Y en a toujours un, quelque soit la route, le pays, le col, la descente, le plat, la ville, la montagne, le tunnel… y a toujours un cycliste qui fait la même route que vous ! Des hollandais, motivés par la maladie du mari, ce couple fait un voyage un peu dingue : montée par la Suède et descente par la Norvège, bien évidemment en passant au Cap Nord ! Un italien, qui monte vers Tromso, en partant de Trondheim, pour le plaisir de rouler et pouvoir se dire « Je l’ai fait ! « . Son problème : la bière est trop chère en Norvège, y va devoir arrêter 😉 pareil pour les cigarettes d’ailleurs. Trois suédoises, qui roulent entre copines… Les motards aussi y en a, et pas mal. Des barbus, des solitaires, des en couple, des en tribus… Ce matin, un canadien : il a une moto en suède chez des amis, et une autre chez lui au Canada. Ca fait deux ans. Il vient ici pour environ 6 mois par an (son boss a préféré négocier plutôt que de le virer … Allo, Laure ? j’ai une question ..;-) ). Ca fait deux mois qu’il est en Scandinavie. L’année prochaine il fait les pays du Sud : Italie, Grèce …Harley Davidson impose, il passe de club en club pour l’hébergement, quand il y en a. Sympa. Bon, je cause là, mais la marée monte… j’espère que ce ne sera pas jusqu’à la tente, sinon, je suis mal pour la nuit là 😉

2 réflexions sur « Lofoten … »

  1. coucou!! Enfin quelques nouvelles!je me demandais bien ce qui se passait la haut ( et je pense pas etre la seule). bon pour le clin d’oeil il faudra que nous en reparlions et que je me decide peut etre…!s il s’agit d’herbergement pour le periple prévu, pas de probleme j ai de la place!
    bonne continuation, toujours de la prudence .
    Bises

Répondre à etren Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.