Balade en duo dans les Pyrénées pendant une semaine …

Après avoir passé trois jours dans le pays basque, nous devions repartir pour aller sur Cannes.

Après avoir passé trois jours dans le pays basque, nous devions repartir pour aller sur Cannes.


Mais un passage au cirque de Gavarnie s’imposait, ainsi qu’un autre en Andorre. Départ de Mauléon au petit matin, et nous faisons route vers ce fameux cirque, situé en fait plusieurs vallées plus loin qu’il a fallut couper. Pas de grande route, que des départementales bien sinueuses et peu fréquentées. Un régal encore une fois ! Arrivés à Gavarnie, ranger la moto n’est pas difficile mais laisser les bagages à la vue de tous ne me plaisait guère. Ni une ni deux, je demande à la jeune fille en faction, qui se débrouillait avec les automobilistes qui voulaient tous passer sur une route fermée, de m’indiquer où serait-il possible de déposer nos bagages ? Ni une ni deux, sont chef arrive et nous indique très gentiment leur cabane en bois, juste à côté, qu’ils utilisent en cas de pluie. Nous y déposons casques et sacoche de réservoir ainsi que le surplus fixé sur le porte paquet du Top Case.

Nous voila partis pour une heure de marche aller, et une autre heure de marche retour, mais surtout avec l’appareil photo… au fond du sac dans la cabane en bois … Grrrr Tant pis, on continue. MA-GNI-FI-QUE ! Merci Sabine pour cette excellente idée. Certes beaucoup de monde, une forte chaleur, mais vraiment cela vaut le détour. Des chevaux, des ânes ou des mules transportent très souvent les enfants dont les parents sont très fiers de tenir l’animal docile au bout d’une longe… Le panorama à l’arrivée est impressionnant, superbe. Immense cascade (mais nous ne sommes pas allés jusque là !). Retour vers la civilisation. Petite pause dans un bar histoire de se rafraîchir le gosier séché par la chaleur et la poussière.

Départ vers 15H, direction Foix pour y passer la nuit. L’heure avançant le stop fut décidé à St Girons, et après avoir visité trois hôtels nous avons pu trouver une chambre correcte et pas trop chère. Dans le même temps nous avons rencontré un couple de motard qui cherchait aussi un hôtel. Finalement nous avons dîné ensemble, au bord de l’eau, dans ce même hôtel-restaurant ! Ils roulaient en Yamaha (quasi une Harley Davidson : même bruit, même look…). Très sympathiques routards rennais qui venaient à une fête familiale à Tarascon sur Arriège.

Lendemain, départ pour Andorre. Encore des petits routes sympathiques et agréables, mais ça n’a pas duré longtemps. Il n’y a qu’une nationale qui va en Andorre, qui passe par Lourdes, et cette ville vers le 15/08 a une fâcheuse tendance à grossir et à se remplir de mode !! et c’est pas peu dire. Nous traversons donc Lourdes à 2 km/h puis reprenons un rythme plus soutenu car c’est encore loin, la route est bondée et nous sommes déjà en fin de matinée.

Passage de la frontière, il y a environ 3 km de bouchon pour les voitures arrivant dans l’autre sens. Ca promet pour notre retour !

Nous avons poursuivi au-delà des supermarchés affreux et bondés pour aller jusqu’à Andorre même. Ville commerçante, c’est certain, bondée, grosse circulation, des prix pas forcément si avantageux d’après ma fille. Sur le chemin du retour, nous faisons quand même une halte chez un équipementier moto que j’avais repéré à l’aller. Moto Land. Un français qui s’est installé la-bas et qui a monté son affaire. Fin négociateur, il annonce des prix environ 30% plus bas qu’en France. Et c’est pas faux !! Trois paires de gants feront notre affaire du jour (été, mi-saison étanches, et une paire pour ma fille). Il annonce, à partir de ces jour-ci, un site Internet de fournitures pour motard (équipement) à prix plus bas de 30% et frais de port gratuits ! Je vous ai mis le lien sur le Blog (à ce jour le site n’est pas ouvert !).

Retour en France, 5 minutes pour passer la frontière, petit camion des douaniers un peu plus loin qui “visite” les voitures régionales… nous passons sans aucun contrôle. Direction Perpignan par Font Romeu, encore et toujours ces belles routes, mais avec beaucoup de circulation.

A Perpignan nous prenons l’autoroute, il faut être sur Cannes ce soir, et c’est encore loin.

Le retour de Cannes est plus classique, et je suppose que beaucoup parmi vous connaissent cette route, en partie la route Napoléon, mais à éviter les weekend chargés. Nous avons donc bifurqué vers Barcelonnette (petit passage à l’école de parapente où je fais mes stages d’apprenti parapentiste en hors saison), puis remontée vers Lyon par Briançon et le col du Lautaret (oui, nous y avons bu un café rempli de souvenir de… départs !). L’arrivée sur Lyon nous a bien rappelé que le sud était loin : 10 minutes après avoir rangé les valises et posé la moto, un magnifique orage s’est abattu sur la ville…

Une réflexion sur « Balade en duo dans les Pyrénées pendant une semaine … »

  1. C’est la première fois que je vais sur un blog…bravo pour ce résumé et je ne suis pas peu fière d’y être citée…!!!
    Pour les photos par contre ya encore de la marge…;)
    Au plaisir de lire les aventures de B. et sa moto …
    Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.