Lyon … Biarritz

Voici notre parcours, pendant mes congés de cet été, avec Iris, ma seconde fille, 17 ans.


Pour aller sur Arcachon, en partant de Lyon, autant voir ce que propose Viamichelin… L’option découverte de leur calculateur d’itinéraire propose un passage fort sympathique par le centre de la France. Ok adopté, ce sera notre route. Mais pas de Gps à bord (mon TT Rider est out, retourné chez le fabricant !). Une carte de France à l’échelle 1:1000000 c’est à dire que 1 cm = 10 km ! Autant vous dire que les petites routes ne sont pas nombreuses sur cette carte ! Pas grave, j’improviserai. Et fréquemment sur un carrefour, j’écoutais mon “instinct”. Cela nous a porté chance presque chaque fois. Pas ou très peu de grosses nationales, je choisissais préférentiellement des départementales, quitte à rallonger, et alors !?! qu’elle importance, moi je suis en vacances dés que je pose mes fesses sur la moto, alors … nous avons le temps.

Les étapes finalement effectuées : Lyon -> Aurillac (nuit) -> Arcachon (nuit)-> Biscarrosse (nuit) -> Biarritz -> Mauléon (nous y sommes restés 3 jours pour visiter le pays basque) -> cirque de Gavarnie -> Saint Girons (nuit) -> Andorre -> Font Romeu -> Perpignan -> Cannes (nous y sommes restés 1 semaine) -> Castellane -> Barcelonnette -> Briançon -> Lautaret -> Lyon.

Pour aller sur Arcachon, en partant de Lyon, autant voir ce que propose Viamichelin… L’option découverte de leur calculateur d’itinéraire propose un passage fort sympathique par le centre de la France. Ok adopté, ce sera notre route. Mais pas de Gps à bord (mon TT Rider est out, retourné chez le fabricant !). Une carte de France à l’échelle 1:1000000 c’est à dire que 1 cm = 10km ! Autant vous dire que les petites routes ne sont pas nombreuses sur cette carte ! Pas grave, j’improviserai. Et fréquemment sur un carrefour, j’écoutais mon “instinct”. Cela nous a porté chance presque chaque fois. Pas ou très peu de grosses nationales, je choisissais préférentiellement des départementales, quitte à rallonger, et alors !?! qu’elle importance, moi je suis en vacances dés que je pose mes fesses sur la moto, alors … nous avons le temps. La nuit juste avant Aurillac, s’est passée dans un petit camping municipal, à l’écart du bruit et à l’ambiance discrète. Mais dans la première journée, j’ai été pris en défaut par la police ! Un pv de 45 € et 1 point pour sur-vitesse (108 pour 90 km/h). J’ai dû être le seul de la journée. Ils s’embêtaient vraiment sous leur arbre, au bout de la seule ligne droite du coin. C’est mon premier Pv et mon premier point perdu après plusieurs années de conduite… dans un an on aura oublié ! Mais bon, c’est le prix d’une nuit à l’hôtel quand même !!

Le lendemain, passage à Marmande, le pays de Tilt’s, mais finalement rencontre manquée. Ce sera pour une prochaine fois. Il a fait très chaud, et la place de Marmande nous attendait avec son café ouvert, prés du restaurant “Le Bouchon de Marmande”… Ras le bol de la route nationale, on veut couper. Carrefour à gauche, on pique dans la parc régional des Landes. En 5 minutes tout à changé ! incroyable. Plus personne. Des lignes droites à perte de vue, des pins des landes aussi (si si !!). Un coup à droite, un coup à gauche… Mais bon il n’y a pas beaucoup de possibilité non plus. Il faut reprendre quelque part à droite pour revenir sur Arcachon. Ouf, un panneau ! Petit tour dans Arcachon et à la recherche d’un camping, nous avons lié connaissance avec un jeune couple d’italien (évidemment, ils avaient une … Ducati 1000 rouge superbe !) qui cherchait aussi un camping. Celui de Arcachon était bondé. Pas un cm2 de libre. 30 km plus loin, le long d’une route peu fréquentée menant vers Cazaux, un cul de sac, un camping en bordure de la route… la tente installée sous les arbres, nous avons partagés pizzas et pâtes. Levé tôt, il faut tout plier avant la pluie annoncée. Vers 9h l’eau commence à tomber. Elle ne nous quittera pas de la journée. Passage à Biscarosse, pendant une journée de pluie ! Merci Sabine de cet accueil agréable, et désolé d’avoir fait peur à Lucile !! Bises à vous deux !
Mimizan … Hossegor … Biarritz … belle ville. Soleil, vent, foule … Une vraie découverte pour nous. Quelques surfers sur des vagues nonchalantes.
Le camping de Biarritz était lui aussi complet ! rien ! Il est certain que la période est plutôt touristique !! Après avoir contacté 10 autres campings, celui de Mauléon annonce de la place, mais nous prévient : si vous cherchez la mer, vous avez perdu. Ici c’est la montagne !! Et nous voila repartis… 80 km plus loin, le camping est trouvé. La tente installée, et seule une haie de buisson nous sépare de la route. Chaque fois qu’un camion passe je suis certain qu’il va vouloir rentrer dans la tente ! Il m’a fallut deux nuits pour m’y habituer !!

A partir de Mauléon, notre camp de base, nous avons parcouru le Pays Basque de long en large, pendant trois jours !! Pour les indications en Pays Basque, un grand merci aux amis des Tdi’s. Nous nous sommes bien régalés des routes locales. Nous avons franchis quelques beaux cols, et notamment une liaison entre Mauléon et St Jean Pied de Port, mais par une petite route passant à Irati. Il y avait beaucoup de brouillard ce matin là, et j’ai loupé un carrefour. Il y a eu un moment magique, quand la brume s’est un peu levée, que la bande de goudron est apparue au milieu des alpages, nous nous sommes retrouvés entourés de moutons et de biquettes locales. Je vous promets que ça fait un effet incroyable !!

Nous avons traversés les pyrénnées à plusieurs reprises, par des routes magnifiques, visitant deci dela les villages. Un régal. Par contre, pas de petit train de la Rhune (3 heures d’attente, bondé). Nous avons préféré aller sur Pampelune (Espagne). Beaucoup d’endroits visités : Saint Jean Pied de Port, Irati, Ainhoa, Itxassous, Espelette, St Etienne de Baîgorry, St Jean de Luz… en évitant au mieux les nationales car bondées, et en choisissant, toujours un peu à l’impro…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.